• Peut-on travailler en Australie sans visa ?

    Vous voulez travailler en Australie et ameriez savoir s’il est possible d’y exercer un job/emploi sans visa ? Bien que l’emploi au noir soit parfois “toléré” Down Under (mais pas sans risque, et seulement dans le cadre du Working Holiday Visa), il est interdit d’occuper un emploi en Australie sans disposer d’un visa vous y autorisant. Explications avec les avantages et les inconvénients de chaque type de visa vous autorisant à travailler Down Under. .

    Entre 18 et 30 ans, le Working Holiday Visa

    Si votre nationalité vous le permet (voir ci-dessous), vous avez la possibilité de partir en Australie pendant une année dans le cadre du Working Holiday Visa. Ce visa est renouvelable un an et vous permet de travailler pour le même employeur pendant une durée maximale de 6 mois.

    ►Les options de visas australiens après 30 ans

    Pays partenaires du Working Holiday Visa australien
    Argentine Bangladesh Belgique Canada Chili Chypre Danemark Équateur Estonie Finlande France Allemagne Hong Kong Indonésie Irlande Italie Japon Malte Pays-Bas Norvège Corée du Sud Pologne Suède Taiwan Taiwan Thaïlande Turquie Royaume-Uni États-Unis

    Les avantages du Working Holiday Visa

    • Facilité d’obtention
    • Possibilité d’exercer des petits jobs ou des emplois qualifiés variés
    • Permet de réseauter et d’améliorer rapidement son anglais
    • Possibilité de travailler partout en Australie
    • Possibilité de renouveler son WHV une année supplémentaire
    • Passerelle vers la résidence permanente, si votre projet est d’immigrer en Australie

    Les inconvénients du Working Holiday Visa

    Le visa d’étudiant – à partir de 18 ans et sans limite d’âge

    Le visa d’étudiant est une solution idéale si vous souhaitez entamer un cycle d’études en Australie, ou compléter un cycle d’études supérieures après l’obtention d’un diplôme dans votre pays d’origine. Le visa d’étudiant vous permet de travailler 40 heures par quinzaine (de jours), ce qui n’est pas négligeable pour vous aider à financer votre séjour sur place.

    Les avantages du visa d’étudiant australien

    • Pas de limite d’âge
    • Possibilité de poursuivre un cycle d’études (Licence, Master, Doctorat) vous qualifiant pour exercer un métier en demande en Australie, ce qui permet d’obtenir plus facilement un visa de travail une fois votre diplôme en poche.
    • Possibilité de prolonger votre séjour en Australie (sous certaines conditions) pour y chercher du travail dans votre domaine de qualifications

    Les inconvénients d’un visa d’étudiant australien

    • Il est indispensable de remplir certains critères académiques et d’avoir un niveau d’anglais suffisant
    • Le visa d’étudiant ne permet pas de travailler à temps plein
    • Il faut prévoir un budget suffisant pour couvrir les frais liés aux études en Australie + les frais de séjour sur place

    Les visas à points – le programme SkillSelect

    SkillSelect vous intéresse si vous exercez un métier en demande en Australie. Pour savoir si votre profession est en demande, reportez  vous à nos listes ( SOL et CSOL).

    Les avantages du progamme SkillSelect

    • Ouvert aux profils expérimentés (< de 49 ans)
    • Possibilité de candidater depuis son pays de résidence ou en Australie
    • Grande variété de visas de travail disponibles : y compris les visas de travail dans l’Australie dite “régionale”, où les besoins de main-d’oeuvre qualifiés sont plus importants.

    Les inconvénients du programme SkillSelect

    • Ne concerne que les candidats ayant une qualification -et suffisamment d’expérience- dans une profession en demande en Australie
    • Nécessite une procédure d’évaluation des compétences (Skill Assessment) pour obtenir la reconnaissance de ses diplômes étrangers
    • Nécessite un niveau d’anglais suffisant, démontré par une note suffisamment élevée à un test d’anglais, équivalent à un niveau de locuteur “compétent” (ex : 6/9 à l’IELTS).

    → Les différents visas sur le site du ministère australien de l’Immigration.