• Travailler en Australie après 30 ans – Quelles options ?

    L’âge est un critère déterminant pour travailler en Australie. En effet, les options de visas disponibles varient selon votre âge. Si vous avez plus de 30 ans, vous ne pouvez plus partir dans le cadre d’un Working Holiday Visa. Cela vous barre-t-il pour autant la route d’une installation professionnelle ou d’une immigration en Australie ? Non, car plusieurs options existent. 

    Partir travailler en Australie – Quels visas après 30 ans ?

    • Le visa d’étudiant. Même au-delà de 30 ans, vous avez la possibilité de poursuivre un cycle d’études en Australie. C’est une option payante dans le long terme car faire des études en Australie permet d’obtenir une qualification/un diplôme australien, critère très apprécié des recruteurs. Si le métier que vous souhaitez exercer fait partie des qualifications en demande en Australie, c’est encore mieux. Vous avez toutes les chances de trouver un employeur australien une fois diplômé et pouvez également participer au progamme  SkillSelect pour augmenter vos chances. Autre avantage de ce visa : vous avez la possibilité de travailler pendant vos études afin de financer votre séjour australien.
    • Les visas à points.  Que vous soyez en France ou en Australie, vous avez la possibilité de participer au programme SkillSelect, autrement appelé “programme du visa à points”. Deux conditions  : avoir moins de 49 ans, et exercer un emploi qualifié figurant sur la liste des professions en demande Down Under.
    • Le visas d’investisseur.  Si vous êtes entrepreneur, ou souhaitez lancer votre activité en Australie, vous avez la possibilité d’obtenir un visa d’investisseur, en participant également à SkillSelect. Une seule condition : démontrer votre capacité financière et être invité par un Etat australien.

    Ministère australien de l’Immigration